Logo Rolex

Opéra Royal de Wallonie-Liège (À propos)

Liège, Belgique

À propos

Liège et l'Opéra : un bâtiment, une histoire...

Bien que le théâtre, la musique aient, depuis toujours, occupé une place centrale dans la vie culturelle de la cité ardente et dans le cœur des Liégeois, la ville n'est dotée d'une institution lyrique digne de ce nom que depuis près de 200 ans. Inauguré le 4 novembre 1820, le Théâtre de Liège s'élève sur les ruines de l'ancien couvent des dominicains qui fut cédé à la ville par Guillaume d'Orange à la condition d'y construire une salle de théâtre.

Confiée à l'architecte Auguste Dukers, la construction du bâtiment débute en 1818. Deux ans plus tard, la population liégeoise découvre la colonnade de marbre rythmant la façade et la forme parallélépipédique si caractéristique de ce bel édifice néoclassique.

En hommage à André Grétry, une statue à son effigie s'élève désormais sur la Place de l'Opéra face à l'institution musicale liégeoise. La statue abrite par ailleurs depuis 1842 le cœur du compositeur.

La Première Guerre Mondiale représente une époque difficile pour la ville de Liège. Réquisitionné par l'armée allemande, le bâtiment sert d'écurie et de dortoir. II faut attendre 1919 pour que la salle retrouve son utilité première.

L'année 1967 marque un tournant dans l'histoire de l'art lyrique à Liège, avec la création de l'asbl Opéra Royal de Wallonie, réunissant les anciennes troupes lyriques du Théâtre de Liège et de Verviers. Ses directeurs successifs, Raymond Rossius, Paul Danblon, Jean-Louis Grinda, Stefano Mazzonis di Pralafera, ont marqué depuis lors la vie culturelle.

Rénové a de nombreuses reprises, en 1930, 1959, 1976, 1999, puis de 2009 à 2012, le bâtiment offre aujourd'hui au spectateur un cadre remarquable mêlant le moderne à l'ancien, et dont les parties historiques, le grand foyer, les escaliers d'honneur et la salle, ont retrouvé tout leur lustre d'origine.