Opéra

Carmen de Bizet

Núria Espert (mise en scène), Zubin Mehta (direction) – Avec Maria Ewing, Luis Lima et Leontina Vaduva – Royal Opera House, Covent Garden

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Œuvres et compositeurs Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Núria Espert — Mise en scène

Gerardo Vera — Décors

Bruno Boyer — Création lumières

Franca Squarciapino — Costumes

Maria Ewing — Carmen

Luis Lima — Don José

Leontina Vaduva — Micaëla

Gino Quilico — Escamillo

Judith Howarth — Frasquita

Jean Rigby — Mercedes

Roderick Earle — Zuniga

Christopher Booth-Jones — Morales

Jean-Pierre Blanchard — Andres

Bruno Caproni — Dancaïro

Francis Egerton — Remendado

Daniel Pageon — Lillas Pastia

Programme

Le chef-d'œuvre de Bizet, Carmen, mis en scène par la catalane Núria Espert.

Carmen est assurément l'un des opéras les plus populaires du répertoire occidental. L'ouverture, la célébrissime Habanera « L'amour est un oiseau rebelle », ou encore l'air « Toréador en garde », font partie de notre mémoire collective, du patrimoine universel. De fait, Carmen est un chef-d'œuvre dont la musique colorée, joyeuse, parfois tragique, parvient à recréer un cadre intense et sensuel, celui de l'Espagne du 19e siècle. La remarquable mise en scène de Núria Espert donne au spectateur l'occasion de jouir à nouveau de cet hymne à la passion et à la liberté.

Carmen de Bizet : argument de l'œuvre.

Carmen, une bohémienne au charme sulfureux, a jeté son dévolu sur Don José, jeune brigadier, bien que celui-ci soit déjà fiancé à Micaëla, ouvrière dans une manufacture de tabac et collègue de Carmen. Les deux jeunes femmes se disputent. Le lieutenant Zuniga arrête Carmen. Don José est chargé de la conduire en prison, mais captivé par le charme de la jeune femme, il laisse s'échapper la prisonnière. Dans une taverne, Zuniga et le toréador Escamillo tentent en vain de séduire Carmen. Elle les repousse. Don José, dégradé et emprisonné pendant deux mois pour avoir laissé s'échapper Carmen, réapparaît. Il lui avoue son amour. Carmen lui demande alors comme preuve d'amour de la suivre dans les montagnes avec les contrebandiers. Impossible ! L'honneur militaire de Don José lui interdit un tel acte. Zuniga, abusant de son autorité, tente de chasser Don José pour séduire Carmen à nouveau. Un duel entre les deux hommes s'ensuit. Après avoir mis son supérieur à terre, Don José n'a d'autres choix que de suivre les contrebandiers dans la montagne. Carmen délaisse peu à peu son amant Don José, ce qui le rend fou de jalousie. Lors d'une corrida à Séville, le toréador Escamillo apparaît aux côtés de Carmen, resplendissante. Don José la rejoint et la supplie de lui revenir. Elle refuse. Dans un accès de folie, Don José tue alors sa bien-aimée, après s'être entendu dire une dernière fois : « Non, je ne t'aime plus ».

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'info