Documentaire

La Collection David Oïstrakh (II/III)

Un portrait en 3 épisodes

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles

Casting

David Oïstrakh — Violoniste

Vladimir Yampolsky — Pianiste

Sviatoslav Richter

Moscow Radio Symphony Orchestra

Guennadi Rojdestvenski — Chef d'orchestre

Programme

L’immense réalisateur, violoniste et essayiste français Bruno Monsaingeon – dont vous pouvez découvrir l’oeuvre documentaire sur medici.tv – revient avec admiration sur l'un des violonistes les plus marquants du 20e David Oïstrakh grâce aux incroyables archives de la télévision soviétique, patiemment retrouvées et restaurées. La carrière du violoniste, né en 1908 à Odessa, est indissociable d’un contexte politique agité, marqué par la « Révolution d’octobre » : à l’instar des musiciens prodiges, ce n’est qu’à la veille de ses 30 ans, en remportant le Concours Eugène Ysaÿe à Bruxelles, qu’il atteindra une renommée internationale, devenant ainsi « un exemple de patience et d'opiniâtreté ».

Dans ce deuxième épisode, plongez dans les rythmes latins de la Symphonie espagnole de Lalo avec le pianiste russe Vladimir Yampolsky qui accompagne le violon virtuose de David Oïstrakh. Vous entendrez ensuite le Concerto de Sibelius « auquel Oïstrakh donne une carrure imposante et lyrique » analyse Bruno Monsaingeon. Lors de ce même concert donné en 1966 avec l’Orchestre philharmonique de Moscou dirigé par Gennadi Rozhdestvenski, Oïstrakh donnait en bis la Romance de Beethoven. Ensuite, l’adagio et le rondo de la troisième sonate pour violon et piano de Beethoven rassemblent David Oïstrakh et Sviatoslav Richter dans une archive d’une grande beauté picturale « dûe à la sobriété de ses longs plans tranquilles » explique le grand réalisateur.

À la rencontre des compositeurs

Lumière sur les œuvres

Plus d'infos