Concert

Sir Simon Rattle dirige Webern, Berg, Ligeti et Stravinsky – Avec Barbara Hannigan

London Symphony Orchestra

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles

Casting

Programme

En 1913, Le Sacre du Printemps surgit sur la scène musicale comme un diable hors de sa boîte, attisant une dispute passionnée entre ses détracteurs (le Sacre, qualifié de « massacre », suscite des réactions extrêmes le jour même de sa création) et ses plus fervents défenseurs (les critiques françaises en font le plus grand éloge). Dans cette œuvre, qui constitue le cœur de ce concert, Stravinsky pousse la musique orchestrale à ses limites, utilisant un langage qui défie les attentes de son temps : rythmes violents, mélodies quasi primitives, timbres neufs, harmonies fort audacieuses – que d’aucuns trouveront odieuses…

Un peu plus tard, Berg, Schoenberg et Webern ouvrent la voie à une révolution musicale, rompant définitivement avec les conventions du Romantisme : c’est la seconde école de Vienne. Interprété par le London Symphony Orchestra sous la baguette de sir Simon Rattle, les Six pièces pour orchestre de Webern et des extraits de l'opéra Wozzeck de Berg sont de fidèles représentants de ce tournant de l’histoire de la musique. Dans l’opéra de Berg ou encore sous les traits d’une écolière désinvolte dans Mystères du Macabre de Ligeti (tiré de son opéra Le Grand Macabre) où elle enchaîne vocalises et onomatopées explosives, la soprano Barbara Hannigan n‘en finit pas de déconcerter.

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'infos