chef d'orchestre compositeur

Igor Stravinsky

June 17, 1882 - Oranienbaum (Russie) — April 6, 1971 - New-York (Etats-Unis)

Igor Stravinsky : l'influence russe

Igor Stravinsky, compositeur inclassable, fut familiarisé très jeune avec la musique, notamment grâce à son père, célèbre basse de l'Opéra de Saint-Pétersbourg. De Nikolaï Rimski-Korsakov, l'un de ses maîtres, Stravinsky retiendra la luxuriance de l'orchestre et donnera de premières œuvres, imbibées de folklore russe, chatoyantes de couleurs. La rencontre avec Diaghilev, qui lui commande le ballet l'Oiseau de feu (1910), sera déterminante pour le jeune compositeur. Stravinsky commence à voyager et impose son art, insolent et déroutant, au-delà des frontières russes.

Une œuvre résolument moderne

À Paris, Igor Stravinsky fait sensation avec ses ballets. Si Debussy, Ravel ou Schmitt s'enchantent pour le compositeur, la création du Sacre du printemps en 1913 dans le nouveau Théâtre des Champs-Elysées est l'un des plus fameux scandales de l'histoire de l'art. Sans jamais figer son langage musical, Stravinsky passe les années de la première guerre mondiale en Suisse, intègre le jazz à son univers et donne de nouvelles partitions décantées de simplicité.

Inclassable, la musique d'Igor Stravinsky a toujours été une référence de modernité, d'originalité ou d'inventivité. Qu'il s'agisse de pastiches musicaux avec Puccinella, de ferveur religieuse avec sa Messe (1951) ou de techniques sérielles et modernes avec Canticum Sacrum, Stravinsky est insaisissable. Entre humour grinçant ou violence rythmique, la musique de Stravinsky fut essentielle pour les générations suivantes. Exilé en Californie à partir de 1939, Stravinsky meurt en 1971, à 89 ans. Il est enterré à Venise, ville de son cœur.

Vidéos associées à Igor Stravinsky