Concert

Giovanni Antonini dirige Bach, Haydn et Mozart — Avec Giovanni Sollima

Royal Concertgebouw Orchestra

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Œuvres et compositeurs Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Programme

Flûtiste et spécialiste de musique baroque, Giovanni Antonini dirige le prestigieux Orchestre royal du Concertgebouw dans un programme présentant un panorama de la musique orchestrale du XVIIIe siècle allemand. Celui-ci débute avec la première Suite-Ouverture de Bach (1718), un œuvre typiquement baroque où chaque danse à la française se mêle au contrepoint allemand. Suivant une démarche historique dont Antonini est pionnier dans les années 90, l'orchestre fait toutefois preuve de souplesse. Le violoncelliste virtuose et compositeur Giovanni Sollima prend la suite avec le Concerto n°2 de Haydn, de 1783. Etonnamment innovant en son temps, les exigences techniques de ce concerto en disent long sur le niveau de son dédicataire, le brillant Antonín Kraft.

Créée à Prague le 19 janvier 1787 (« un des plus beaux jours de ma vie » selon Mozart), la Symphonie n° 38 est débordante du génie de Salzbourg. Elle se déploie selon une structure alors jamais explorée, au fil de ses trois mouvements : le premier, dramatique et d'une lenteur rare, où se mêlent en s'interrompant inlassablement six mélodies au long d'un contrepoint continue ; le second, lyrique, qui annonce le rôle que prendront les instruments à vent dans la symphonie romantique ; le troisième, au thème très bref inspiré du duo de Cherubin et Susanne des Noces. La symphonie sort alors de sa fonction utilitaire et devient un pilier de la scène musicale européenne, ouvrant la voie à Schubert, Beethoven, Brahms, Mahler y Bruckner...

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'info

Disponible jusqu'au

Monday, June 30, 2025