chef d'orchestre pianiste

Tarmo Peltokoski

© Peter Rigaud

Directeur musical et artistique / Orchestre symphonique national de Lettonie
Chef principal invité / Deutsche Kammerphilharmonie Bremen
Chef principal invité / Orchestre philharmonique de Rotterdam
Directeur musical désigné / Orchestre National du Capitole de Toulouse

« Le talent d’un siècle » (Tagesspiegel)

« Déconcertant, époustouflant, incroyablement beau. Le simple fait d’écrire à ce sujet redonne des frissons. Comment il a pu y parvenir, c’est un mystère, mais le plus beau concert de l’année a été donné à Rotterdam. Tarmo Peltokoski. Notez ce nom. » (NRC Rotterdam)

« Attention, voilà un génie ! ... Peltokoski a non seulement une technique phénoménale, mais aussi une énergie, un instinct musical, de la clarté dans son style et son expression ainsi qu’une dynamique explosive, et tout cela laisse bouche bée. » (Diapason Magazine, Rémy Louis)


Le chef finlandais Tarmo Peltokoski s’est vu remettre en janvier 2022 le titre de « Chef principal invité » de la part de la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, un honneur qu’il est le premier chef de l’histoire de l’orchestre, fondé en 1980, à recevoir.

En mai 2022, maestro Peltokoski est nommé directeur musical et artistique de l’Orchestre symphonique national de Lettonie et entre en fonction au début de la saison 2022/2023. Il est ensuite nommé chef principal invité de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam. En août 2022, à l’âge de 22 ans, il mène à bien son tout premier cycle des quatre opéras de L’Anneau du Nibelung de Wagner au Festival Eurajoki Bel Canto. En décembre 2022, Tarmo Peltokoski est nommé directeur musical de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Maestro Peltokoski a récemment fait ses débuts, acclamés par la critique, auprès du hr-Sinfonieorchester, de l’Orchestre philharmonique de Radio France et de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam.

Au cours de l’été 2022, il prend part à différents festivals : le Rheingau Musik Festival, le Schleswig-Holstein Musik Festival, le Beethovenfest Bonn et le Musikfest Bremen.

Durant la saison 2022/2023, Tarmo Peltokoski dirige le Philharmonique de Hong Kong, l’Orchestre symphonique de Toronto, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, le Hallé Orchestra, le Konzerthausorchester Berlin, le Düsseldorfer Symphoniker, le Göteborgs Symfoniker, le San Diego Symphony, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse et le Los Angeles Philharmonic au Hollywood Bowl. Il retourne également au Festival Eurajoki Bel Canto pour diriger Tristan et Isolde.

Durant l’été 2023, il travaille avec l’Orchestre symphonique national de Lettonie sur l’opéra Siegfried.

La saison 2023/2024 verra Tarmo Peltokoski diriger Don Giovanni à l’Opéra national de Finlande. À l’automne, il retournera au Philharmonique de Rotterdam et fera ses débuts avec le National Symphony Orchestra à Washington, en compagnie de la pianiste Yuja Wang. Début 2024, avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, il présentera la Symphonie n° 4 de Mahler et l’intégrale des concertos pour piano de Prokofiev avec Jan Lisiecki. En juillet 2024, maestro Peltokoski dirigera la Symphonie n° 9 de Bruckner à Toulouse et Le Crépuscule des dieux de Wagner à Riga.

Il fera également ses débuts avec l’Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia au Pfingstfestspiele Baden Baden ainsi qu’avec l’Orchestre philharmonique d’Oslo.

Le jeune chef d’orchestre a travaillé et travaille encore avec des solistes du calibre de Yuja Wang, Asmik Grigorian, Matthias Goerne, Jan Lisiecki, Julia Fischer, Golda Schultz, Martin Fröst, Janine Jansen, Leonidas Kavakos, Chen Reiss et Sol Gabetta.

Tarmo Peltokoski a commencé son apprentissage à 14 ans auprès du professeur émérite Jorma Panula. Il a poursuivi ses études avec Sakari Oramo à l’Académie Sibelius, mais aussi avec Hannu Lintu, Jukka-Pekka Saraste et Esa-Pekka Salonen.

Également pianiste de talent, il a étudié son instrument à l’Académie Sibelius avec Antti Hotti. Son jeu a été récompensé dans de nombreux concours et Tarmo Peltokoski s’est produit en tant que soliste aux côtés de tous les grands orchestres finlandais.

En 2022, il a reçu le Lotto Prize du Rheingau Musik Festival et en 2023, un OPUS Klassik pour son enregistrement avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen.

En outre, Tarmo Peltokoski a étudié la composition et l’arrangement et apprécie particulièrement l’improvisation.

Vidéos associées à Tarmo Peltokoski