Logo Rolex
Rolex et le monde des Arts
Logo Rolex

Certaines parties ne sont pas accessibles. Merci pour votre compréhension.

opéra Castor et Pollux de Rameau Pierre Audi (mise en scène), Christophe Rousset (direction) — Avec Anna Maria Panzarella (Télaïre), Véronique Gens (Phébé), Finnur Bjarnason (Castor), Henk Neven (Pollux), Nicolas Testé (Jupiter)

Pierre Audi (mise en scène), Christophe Rousset (direction) — Avec Anna Maria Panzarella (Télaïre), Véronique Gens (Phébé), Finnur Bjarnason (Castor), Henk Neven (Pollux), Nicolas Testé (Jupiter)

Castor et Pollux de Rameau Pierre Audi (mise en scène), Christophe Rousset (direction) — Avec Anna Maria Panzarella (Télaïre), Véronique Gens (Phébé), Finnur Bjarnason (Castor), Henk Neven (Pollux), Nicolas Testé (Jupiter)

En quelques mots...

Le dieu Pollux est promis à la mortelle Télaïre, mais celle-ci aime son frère jumeau Castor, un demi-dieu mortel. Lorsque Pollux apprend les sentiments de sa fiancée, il est disposé à laisser les amoureux en paix—mais des ennemis de Sparte (aidés par Phébé, la sœur de Télaïre, elle aussi éprise de Castor) attaquent, et Castor est tué. Pollux est prêt à sacrifier sa propre vie pour reprendre son frère à Hadès, mais pour Castor, un retour à la vie sur Terre sans son frère serait insensée… Cette tragédie en musique par le compositeur Jean-Philippe Rameau est aussi un mythe d’origine pour la constellation des Gémeaux, créée grace à la bonté et à la pitié de Jupiter (Zeus).

Lire la suite

Casting

  • Pierre Audi | Mise en scène
  • Patrick Kinmonth | Décors, Costumes
  • Jean Kalman | Création lumières
  • Amir Hosseinpour | Chorégraphe
  • Anna Maria Panzarella | Télaïre, daughter of the Sun
  • Véronique Gens | Phébé, Princesse de Sparte
  • Judith Van Wanroij | Cléone/Confidante d’Hébé/Une ombre heureuse
  • Finnur Bjarnason | Castor, fils de Tindare et Leda
  • Henk Neven | Pollux, fils de Jupiter et Leda
  • Nicolas Testé | Jupiter
  • Thomas Oliemans | Le Grand-Prêtre/Une autre voix
  • Anders J. Dahlin | Mercure
  • De Nederlandse Opera Chorus
  • Martin Wright | Chef des chœurs

Programme

  • Jean-Philippe Rameau, Castor et Pollux, Tragédie lyrique en cinq actes (version revisitée de 1754)
    • Ouverture
    • I : L’hymen couronne votre sœur (Cléone, Phébé)
    • I, 2 : Éclatez mes justes regrets ! (Télaïre)
    • I, 3 : Ah ! Je mourrai content, je revois vos appas ! (Castor, Télaïre)
    • I, 4 : Non, demeure, Castor ! (Pollux, Castor, Télaïre)
    • I, 4 : Chantons l’éclatante victoire (Choir)
    • I, 4 : Menuet I
    • I, 4 : Menuet II
    • I, 4 : Quel bonheur règne dans mon âme ! (Castor)
    • I, 4 : Gavotte I
    • I, 4 : Gavotte II
    • I, 5 : Quittez ces jeux ! (Un Spartan, Choir, Castor, Pollux, Télaïre)
    • I : Entracte
    • II, 1 : Que tout gémisse (Choir)
    • II, 2 : Tristes apprêts, pâles flambeaux (Télaïre)
    • II, 3 : Cruelle, en quels lieux venez-vous ? (Phébé, Télaïre)
    • II, 4 : Marche fière
    • II, 4: Peuples, cessez de soupirer! (Pollux, Chorus)
    • II, 5 : Princesse, une telle victoire (Pollux, Télaïre)
    • II, 5 : Air pour les athlètes I
    • II, 5 : Air gai
    • II, 5 : Air pour les athlètes II
    • II, 5 : Éclatez, fières trompettes! (Un athlète)
    • III, 1 : Présent des Dieux (Pollux)
    • III, 2: Le souverain des Dieux (Le Grand-Prêtre, Choir)
    • III, 3 : Ma voix, puissant maître du monde (Pollux, Jupiter)
    • III, 3 : Ah ! Laisse-moi percer jusques aux sombres bords ! (Pollux, Jupiter)
    • III, 4 : Pouvez-vous nous méconnaître ? (Choir, Pollux)
    • III, 4 : Tout l'éclat de l'Olympe (Pollux)
    • III, 4 : Voici des Dieux l’asile aimable
    • III, 4 : Que nos jeux comblent nos vœux ! (Un confidante d’Hébé)
    • III, 4 : Gavottes I & II
    • III, 4 : Quand je romps vos aimables chaînes (Pollux)
    • IV, 1 : Esprits, soutiens de mon pouvoir (Phébé, ChorusChoir
    • IV, 2 : Phébé, tu fais de vains efforts (Mercure, Phébé, Pollux)
    • IV, 3 : Rentrez, rentrez dans l’esclavage ! (Mercure, Phébé, Pollux, Choir)
    • IV, 3 : Brisons tous nos fers (Choir)
    • IV, 3 : Deuxième Air pour les Démons et les Furies
    • IV, 4 : O ciel ! Tout cède à sa valeur (Phébé)
    • IV, 5 : Séjour de l’éternelle paix (Castor)
    • IV, 6 : Qu’il soit heureux comme nous ! (Choir)
    • IV, 6 : Sur les ombres fugitives (Un ombre)
    • IV, 6 : Dans ces doux asiles (Un ombre, Choir)
    • IV, 6 : Passepieds I & II
    • IV, 6 : Fuyez, fuyez, Ombres légères (Choeur)
    • IV, 7 : Rassurez-vous, habitants fortunés ! (Pollux, Castor)
    • IV, 7 : Entr’acte. Rondeau
    • V, I : Le ciel est donc touché des plus tendres amours (Télaïre, Castor)
    • V, 2 : Mais j'entends des cris d'allégresse (Télaïre, Choir, Castor)
    • V, 3 : Peuples, éloignez-vous (Castor, Télaïre)
    • V, 3 : Qu'ai-je entendu ! (Tonnerre, Télaïre)
    • V, 4 : Les destins sont contents (Jupiter, Castor, Pollux)
    • V, 5 : Palais de ma grandeur (Jupiter)
    • V, 6 : Que les cieux, que la terre et l'onde (Choeur)
    • V, 4 : Gavottes I & II

Informations

  • Réalisé par
    • Misjel Vermeiren
  • Lieu : Het Muziektheater Amsterdam (Amsterdam, Pays-Bas)
  • Année de production : 2008
  • Durée : 2 h 12 min
  • Production : © Opus Arte 2008
  • Version(s) disponible(s) : FR
  • Sous-titre(s) disponible(s) : EN, FR, ES, IT, DE, NL
Cette vidéo est réservée à nos abonnés. En quelques clics, vous pouvez être l’un d’entre eux.

Apparaît dans

Vous aimerez également