Opéra

Billy Budd de Britten

Michael Grandage (mise en scène), Mark Elder (direction) – Avec Jacques Imbrailo (Billy Budd), John Mark Ainsley (Captain Vere)...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Michael Grandage — Mise en scène

Christopher Oram — Designer

Paule Constable — Création lumières

Tom Roden — Direction d'acteur

Jacques Imbrailo — Billy Budd

John Mark Ainsley — Capitaine Vere

Phillip Ens — Claggart

Iain Paterson — Mr. Redburn

Matthew Rose — Mr. Flint

Darren Jeffery — Lieutenant Ratcliffe

Alasdair Elliott — Red Whiskers

John Moore — Donald

Jeremy White — Dansker

Ben Johnson — Novice

Alexander Robin Baker — Ami du Novice

Colin Judson — Squeak

Richard Mosley-Evans — Bosun

Programme

Le Billy Budd mis en scène par Michael Grandage et dirigé par Mark Elder fit le succès retentissant de l'édition 2010 du Festival de Glyndebourne . Cette production magnifique, mettant en vedette Jacques Imbrailo dans le rôle-titre, est désormais disponible sur medici.tv.

Adapté de la nouvelle Billy Budd de Herman Melville, l'opéra en quatre actes de Benjamin Britten fut composé en 1951 pour l'Opéra de Covent Garden à Londres. Pour la rédaction du livret, Britten fit appel au grand romancier E. M. Forster et à Eric Crozier. Crozier rédigea les dialogues et veilla à la cohérence historique tandis que Forster fut chargé de la structure dramatique du livret. Le compositeur dirigea lui-même sa partition le jour de la création à Covent Garden.

Après de longues recherches, Michael Grandage a réalisé une exceptionnelle mise en scène de Billy Budd. Le décorateur Christopher Oram a su magnifier la quête d'authenticité du metteur en scène en reconstituant fidèlement l'intérieur de la coque d'un navire du 18e siècle. La distribution vocale de cette production est parfaite et l’interprétation de l'orchestre, sous la direction de Mark Elder, brillante.

Argument

L'opéra raconte un drame qui survint en 1797 sur le navire L'indomptable, pendant la guerre opposant l'Angleterre à la France. Le capitaine Vere revient sur cet épisode tragique qui le hante. Vere se souvient de Billy Budd, un jeune et beau marin qui bégayait sous le coup de l'émotion. Pendant un combat naval, Billy Budd fut accusé à tord d'être à l'origine d'une mutinerie. Ne parvenant pas à se défendre à cause de ses bégaiements, il tua son accusateur sous le coup de l'émotion. Le capitaine se vit alors dans l'obligation de le condamner à mort. À la fin de l'opéra, Vere reconnaît avoir failli.

© Glyndebourne Productions Ltd. Photo: Alastair Muir

Apparaît dans

Plus d'info

Disponible jusqu'au

Thursday, April 30, 2026