Opéra

Wozzeck de Berg

Olivier Py (mise en scène), Vassilis Christopoulos (direction musicale) — Avec Tassis Christoyannis (Wozzeck), Peter Wedd (Drum Major), Vassilis Kavayas (Andres)...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Œuvres et compositeurs Plus d'infos

Casting

Olivier Py — Mise en scène

Pierre-André Weitz — Décors, costumes

Bertrand Killy — Création lumières

Tassis Christoyannis — Wozzeck

Peter Wedd — Le Tambour-Major

Vassilis Kavayas — Andres

Peter Hoare — Le capitaine

Yanni Yannissis — Le médecin

Vangelis Maniatis — Apprenti I

Michalis Psyrras — Apprenti II

Panagiotis Priftis — Un idiot

Nadine Lehner — Marie

Margarita Syngeniotou — Margret

Chœur de l'Opéra national de Grèce

Agathangelos Georgakatos — Chef de chœur

Chœur d'enfants de l'Opéra national de Grèce

Programme

Créations et co-productions défilent à l'Opéra d'Athènes et son théâtre flambant neuf (inauguré en 2017), dessiné par le maître de l'architecture italienne Renzo Piano. Pour les quatre-vingts ans de sa création, la compagnie fait entrer Wozzeck au répertoire de la maison. La mise en scène d’Olivier Py se déploie dans un décor de Pierre-André Weitz où s’enchevêtrent pièces et escaliers sur un dispositif tournant, dans un cycle de malédiction continue. Vassilis Christopoulos apporte cohésion et équilibre à cette partition atonale (qui remet en cause la « grammaire » de la musique traditionnelle tonale), tandis que l'étoile nationale Tassis Christoyannis triomphe dans le rôle-titre aux côtés de Nadine Lehner au grave somptueux.

Composé par Alban Berg entre 1912 et 1922, Wozzeck est créé en 1925 au Staatsoper de Berlin sous la direction de Kleiber. L’opéra en trois actes est inspiré de la pièce Woyzeck de Büchner, imaginée suite à l’assassinat par un soldat de sa maîtresse en 1821 et l’exécution de ce soldat trois ans plus tard après une analyse psychiatrique le portant responsable de son acte. Le génie de Berg se traduit par des scènes parfaitement structurées, auxquelles il donne chacune une forme musicale spécifique : pavane, gavotte, passacaille, polka, fugue, etc. L'opéra utilise le sprechgesang (le parlé-chanté) que le Pierrot Lunaire de Schoenberg avait porté au goût du jour.

En détail : œuvres et compositeurs

Plus d'info

Disponible jusqu'au

Saturday, October 5, 2030