Logo Rolex

Certaines parties ne sont pas accessibles. Merci pour votre compréhension.

opéra Alcina d'Haendel Pierre Audi (mise en scène), Christophe Rousset (direction) — Avec Sandrine Piau (Alcina), Maite Beaumont (Ruggiero), Angelique Noldus (Bradamante)

Pierre Audi (mise en scène), Christophe Rousset (direction) — Avec Sandrine Piau (Alcina), Maite Beaumont (Ruggiero), Angelique Noldus (Bradamante)

Alcina d'Haendel Pierre Audi (mise en scène), Christophe Rousset (direction) — Avec Sandrine Piau (Alcina), Maite Beaumont (Ruggiero), Angelique Noldus (Bradamante)

En quelques mots...

La star incontestable de cette mise en scène d'Alcina est la succession et la quantité incroyable de l'exquise musique écrite par Haendel en 1735. Pierre Audi le sait, et vide ainsi la scène de tout objet ou métaphore pour permettre aux chanteurs d'incarner chacune des actions et émotions décrites par Handel, à peine soulignées par l'éclairage subtil mais précis de Mathew Richardson. Les élégants costumes d'époque semblent vouloir placer la partition indéniablement comme une conséquence logique de la splendeur artistique de ce moment glorieux de l'histoire de la musique que fut le XVIIIe siècle.

Lire la suite

Casting

  • Pierre Audi | Mise en scène
  • Patrick Kinmonth | Décors, Costumes
  • Matthew Richardson | Création lumières
  • Sandrine Piau | Alcina
  • Maite Beaumont | Ruggiero
  • Angélique Noldus | Bradamante
  • Sabina Puértolas | Morgana
  • Chloé Briot | Oberto
  • Daniel Behle | Oronte
  • Giovanni Furlanetto | Melisso
  • Edouard Higuet | Astolfo
  • Chœur de Chambre de l'IMEP
  • Benoît Griaux | Chef des chœurs

Programme

  • Georg Friedrich Haendel, Alcina, HWV 34
    • Ouverture
    • I : "Oh Dei ! quivi non scorgo alcun sentiero!"
    • I : "O s'apre al riso"
    • I : "Questo è il cielo de' contenti"
    • I : "Ecco l'infido"
    • I : "Di', cor mio, quanto t'amai"
    • I : "Generosi guerrier"
    • I : "Chi m'insegna il caro padre?"
    • I : "Mi ravvisi"
    • I : "Di te mi rido"
    • I : "Qua dunque ne veniste"
    • I : "E gelosia"
    • I : "Io dunque"
    • I : "Semplicetto!"
    • I : "Ah, infedele, infedel!"
    • I : "Sì, son quella!"
    • I : "Se nemico mi fossi"
    • I : "La bocca vaga"
    • I : "Fuggi cor mio"
    • I : "Tornami a vagheggiar"
    • II : "Col celarvi a chi v'ama"
    • II : "Qual portento mi richiama"
    • II : "Ah! Bradamante"
    • II : "Pensa a chi geme d'amor piagata"
    • II : "Qual odio ingiusto contro me?"
    • II : "Vorrei vendicarmi"
    • II : "Chi scopre al mio pensiero"
    • II : "Mi lusinga il dolce affetto"
    • II : "Non scorgo nel tuo viso"
    • II : "Ama, sospira"
    • II : "Ama, sospira"
    • II : "Regina, io cerco in vano"
    • II : "Tra speme e timore"
    • II : "Mio bel tesoro"
    • II : "Regina, sei tradita"
    • II : "Ah ! mio cor !"
    • II : "Eccomi a' piedi tuoi"
    • II : "Verdi prati"
    • II : "Ah ! Ruggiero crudel"
    • II : "Ombre pallide"
    • III : Simphonie
    • III : "Voglio amar e disamar"
    • III : "Credete al mio dolore"
    • III : "M'inganna, me n'avveggo"
    • III : "Un momento di contento"
    • III : "Un momento di contento"
    • III : "Molestissimo incontro !"
    • III : "Ma quando tornerai"
    • III : "Tutta d'armate squadre"
    • III : "All'alma fedel"
    • III : "Mi restano le lagrime"
    • III : "Già vicino è il momento"
    • III : "Barbara !"
    • III : "Le lusinghe, gl'inganni"
    • III : "Non è amor, nè gelosia"
    • III : "Ah! mio Ruggier, che tenti ?"
    • III : Coro "Dall'orror di notte cieca"

Informations

  • Réalisé par
    • Stéphan Aubé
  • Lieu : Théâtre de la Monnaie (Bruxelles, Belgique)
  • Année de production : 2015
  • Durée : 3 h 08 min
  • Production : © WAHOO PRODUCTION · MEZZO / LA MONNAIE
  • Sous-titre(s) disponible(s) : FR, EN
Cette vidéo est réservée à nos abonnés. En quelques clics, vous pouvez être l’un d’entre eux.

Vous aimerez également