Logo Rolex

Orchestre National du Capitole de Toulouse (À propos de l'ONCT)

Halle aux grains, France

À propos de l'ONCT

Né dans les années 1960 de la fusion de l'Orchestre du Capitole (alors chargé des opéras et ballets du Théâtre du Capitole) et de l'Orchestre symphonique de Toulouse-Pyrénées, l'Orchestre du Capitole de Toulouse prend rapidement une stature internationale grâce au travail de Michel Plasson, qui le dirige durant 35 années (de 1968 à 2003) et qui en est aujourd'hui Chef d'orchestre honoraire. Sous sa direction, l'orchestre enregistre une soixantaine de disques avec EMI Classics.

Devenu « national » en 1981, l'Orchestre du Capitole entre de plain pied dans le XXIe siècle avec l'arrivée, en 2005, de Tugan Sokhiev, d'abord premier chef invité et conseiller musical, puis directeur musical à partir de 2008. Tugan Sokhiev insuffle une formidable dynamique à la formation toulousaine. Outre une riche saison symphonique dans sa salle historique de la Halle aux Grains et la saison lyrique et chorégraphique du Théâtre du Capitole, l'orchestre se produit en tournée dans le monde entier (Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Irlande, Royaume-Uni, Pays baltes, Pologne, Chine, Russie, Japon, Amérique du Sud, Corée du Sud, Taïwan, Émirats arabes unis, etc.), dans des lieux aussi prestigieux que le Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin, le Bolchoï de Moscou, le Teatro Colón de Buenos Aires, le Suntory Hall de Tokyo, l'Opéra Comique (Les Fiançailles au couvent de Prokofiev, coproduit par le Théâtre du Capitole en 2011), le Théâtre des Champs-Élysées, la Salle Pleyel, et la Philharmonie de Paris. Il est l'invité régulier de nombreux festivals tels le Festival international de Colmar, la Quinzaine musicale de Saint-Sébastien, les Chorégies d’Orange (Aïda de Verdi et deux concerts en 2011, Requiem de Verdi en 2016), le Festival Radio France Occitanie Montpellier (2013, 2016, 2017, 2018), le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence (2015).

Tugan Sokhiev développe par ailleurs de nouvelles activités audiovisuelles à destination des publics les plus larges. L’Orchestre du Capitole participe à des émissions telles « Prodiges » sur France 2, « Victoires de la musique classique » et « Musiques en fête » (en direct du Théâtre d’Orange) sur France Musique et France 3. Cette politique de diffusion audiovisuelle ambitieuse se traduit par des partenariats réguliers avec France Télévisions, France Musique, Radio Classique, Arte Concert, Mezzo et medici.tv.

Tugan Sokhiev et l’ONCT ont réalisé 5 CD avec le label Naïve. Deux DVD sont à paraître chez EuroArts : Concerto pour violon de Beethoven, Le Prince de bois de Bartók et Symphonie n°1 de Brahms (avec le violoniste Vadim Gluzman), ainsi que le Requiem de Berlioz enregistré au Théâtre Bolchoï (avec le ténor Saimir Pirgu et le Chœur du Bolchoï).

Pleinement ancré dans la vie musicale de son temps, l'Orchestre national du Capitole de Toulouse sert avec le même enthousiasme les œuvres du répertoire que les œuvres contemporaines, en création mondiale ou française. Parmi elles figurent le Concerto pour deux pianos (2012) et Œuvre nouvelle (2017) de Bruno Mantovani, le Concerto pour hautbois (2014) et Nach(t)spiel (2016) de Benjamin Attahir, le Concerto pour percussions n°2 de James MacMillan (2014), Prélude de David Azagra (2016), Ur-Geräusch (Rumeur des âges) de Hugues Dufourt (2016) et La joie de la souffrance, Concerto pour violon de Qijang Chen (2018).

Cet ancrage dans la vie musicale contemporaine se double d'une activité pédagogique très active. Depuis 2012, le chef Christophe Mangou dirige les concerts éducatifs et de nombreux concerts du dimanche, proposant notamment des créations : Éva pas à pas de Sylvain Griotto et L’Île Indigo de Julien Le Hérissier.

La formation des musiciens professionnels passe quant à elle par la mise en place d'une Académie internationale de direction d'orchestre dirigée par Tugan Sokhiev (deux éditions : avril et octobre 2016) et un Partenariat avec l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse (formation de « préparation au métier d’orchestre » avec l’accompagnement de solistes de l’ONCT, et à la « direction d'orchestre » sous le parrainage de Tugan Sokhiev).

7 musiciens ont été recrutés en 2016/2017. L'orchestre compte 125 musiciens.