Logo Rolex

Carnegie Hall (Histoire)

Histoire

L'idée de construire une nouvelle salle de concert à New York est née en 1887, lorsqu'Andrew Carnegie, un riche industriel, a rencontré le jeune chef d'orchestre Walter Damrosch, directeur musical de la Symphony Society of New York et de l'Oratorio Society of New York.

Carnegie Hall a été inauguré en 1891 avec un festival d'ouverture de cinq jours qui a attiré la haute société new yorkaise (dont les Whitney, les Sloan, les Rockefeller et les Frick) venue écouter les concerts de la Symphony Society et de l'Oratorio Society sous la direction de Damrosch et de Tchaïkovski en personne. L'inauguration du Music Hall (c'est ainsi qu'il était appelé jusqu'à la saison 1894-1895) a été un véritable succès. Cela ne faisait aucun doute, la salle de concert d'Andrew Carnegie était un plaisir aussi bien pour les yeux que pour les oreilles. Les journalistes l'ont d'ailleurs qualifiée de « salle de concert la plus belle du monde ».

Carnegie Hall a rapidement attiré les plus grands artistes du monde. La présence de Tchaïkovski à la soirée d'inauguration a marqué le début d'une série d'apparitions d'artistes classiques qui ont fait de Carnegie Hall un lieu incontournable aux États-Unis dans les années suivant sa création. Depuis plus d'un siècle, Carnegie Hall a reçu des pianistes légendaires tels qu'Ignace Paderewski, Sergei Rachmaninov, Vladimir Horowitz, Maurizio Pollini, Leif Ove Andsnes, Mitsuko Uchida, Martha Argerich, Evgeny Kissin et Lang Lang. Au début de sa création, la prestigieuse salle de concert a également accueilli de célèbres violonistes tels que Fritz Kreisler, Eugène Ysaÿe, Jascha Heifetz (qui a fait ses débuts à Carnegie Hall à seulement 16 ans), Yehudi Menuhin, Isaac Stern, Itzhak Perlman, Pinchas Zukerman, Gil Shaham, Midori, Christian Tetzlaff et Joshua Bell. Les plus grands violoncellistes du XXe siècle, dont Pablo Casals, Gregor Piatigorsky, Mstislav Rostropovich et Yo-Yo Ma, sont également montés sur la scène de Carnegie Hall à de nombreuses occasions. Au fil du temps, un nombre incalculable de célèbres chanteurs y ont donné des récitals, tels que Enrico Caruso, Plácido Domingo, Maria Callas, Paul Robeson, Lily Pons, Renata Tebaldi, Leontyne Price, Montserrat Caballé, Luciano Pavarotti, Beverly Sills, et plus récemment Thomas Quasthoff, Ian Bostridge, Dawn Upshaw et Renée Fleming.

L'Orchestre philharmonique de New York, créé peu de temps avant Carnegie Hall, s'y est installé (avant de partir au Lincoln Center quelques années après), et a ainsi attiré des chefs d'orchestre majeurs, dont Arturo Toscanini et Leonard Bernstein. Le 16 décembre 1893, jour à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de la musique américaine, l'orchestre a joué la première de la Symphonie « Du Nouveau Monde » d'Antonin Dvorák au Main Hall (aujourd'hui appelé le Stern auditorium / Perelman Stage), avec le compositeur dans l'assistance. Gustav Mahler, Arthur Nikisch, Willem Mengelberg, Sir Thomas Beecham, Pierre Monteux, Fritz Reiner, Charles Munch, Leopold Stokowski, George Szell, Bruno Walter, Sir Georg Solti, Herbert von Karajan, Riccardo Muti, James Levine, Valery Gergiev, Michael Tilson Thomas, Gustavo Dudamel, et bien d'autres ont eux aussi dirigé des concerts à Carnegie Hall.

Carnegie Hall a également accueilli des grands noms du jazz (entre autres Louis Armstrong, Charlie Parker, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, Oscar Peterson, John Coltrane et Miles Davis), de la musique folk (Joan Baez et Bob Dylan), de la musique pop (les Beatles, les Rolling Stones, The Doors, Elton John, David Bowie, Stevie Wonder et bien d'autres) ainsi que des spectacles de Nat King Cole, Liza Minnelli et Tony Bennett.

En savoir plus sur les incroyables artistes et les événements mémorables qui ont illuminé Carnegie Hall depuis sa création en 1891.

Lisez l'incroyable histoire du jeune chef d'orchestre qui a convaincu l'un des hommes les plus riches du monde de construire une salle de concert dans un quartier peu développé du nord de Manhattan. Découvrez les artistes qui ont donné à Carnegie Hall une place de premier plan et la crise qui a aidé Carnegie Hall à devenir une organisation dynamique à but non-lucratif. Si vous êtes chercheur, consultez la liste du matériel disponible dans les archives de Carnegie Hall.

Pour aller plus loin : Carnegie Hall au fil du temps (PDF) | Evènements majeurs | Historique de la construction