Opéra

Œdipe d'Enesco

Wajdi Mouawad (mise en scène), Ingo Metzmacher (direction) — Avec Christopher Maltman (Œdipe), Yann Beuron (Laïos), Ekaterina Gubanova (Jocaste), Clive Bayley (Tirésias) ...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Plus d'infos

Casting

Wajdi Mouawad — Mise en scène

Emmanuel Clolus — Décors

Emmanuelle Thomas — Costumes

Cécile Kretschmar — Maquillage et perruques

Éric Champoux — Création lumières

Stéphane Pougnand — Vidéo

Charlotte Farcet — Dramaturgie

Christopher Maltman — Œdipe

Clive Bayley — Tirésias

Brian Mulligan — Créon

Vincent Ordonneau — Le Berger

Laurent Naouri — Le Grand Prêtre

Nicolas Cavallier — Phorbas/Le Veilleur

Adrian Timpau — Thésée

Yann Beuron — Laïos

Ekaterina Gubanova — Jocaste

Clémentine Margaine — La Sphinge

Programme

En direct depuis l’Opéra Bastille, plongez-vous dans un chef-d'œuvre rare du répertoire opératique : Œdipe, tragédie lyrique en quatre actes et six tableaux de Georges Enesco sur un livret d'Edmond Fleg d'après Sophocle.

Pour composer son opéra, Enesco décide de compiler deux tragédies de Sophocle afin de raconter la vie entière du personnage (incarné avec talent par Christopher Maltman), et non pas uniquement sur l’épisode dramatique qui l’a rendu si célèbre. « On raconte l’histoire d’un être humain, Œdipe, [...] toute la vie d’Œdipe de sa vie à sa mort, on a l’histoire d’un être humain et c’est ça qui est beau » explique le metteur en scène, Wajdi Mouawad, « Œdipe est un interdit, il est une punition » infligée à son père, le roi Laïos (interprété par l’excellent Yann Beuron), et qui fera également le malheur de sa mère, la reine Jocaste (la merveilleuse Ekaterina Gubanova). Lorsque la tragédie de Sophocle est créée, la ville d’Athènes est ravagée par la peste : « Il faut imaginer une ville décimée, qui va au théâtre pour entendre l’histoire d’une ville décimée, et où Apollon dit “Un crime a été commis, il faut le réparer”. Et voici que le roi, qui mène l’enquête, découvre que c’est lui la faute, c’est lui le meurtrier ». Cet épisode pourtant si connu de la mythologie grecque, si bien implanté dans notre paysage culturel et même linguistique, brille d’une lumière nouvelle, rendue plus subtile par l’immensité des symboles qui s’y trouvent. Le récit de la vie d’Œdipe et les questions qu’il suscite étaient pertinents à l’époque de l’Antiquité, et sont toujours pertinents au XXIe siècle.

Les somptueux costumes d’Emmanuelle Thomas, les décors imposants de sobriété d’Emmanuel Clolus, le talent de l’Orchestre et des Chœurs de l'Opéra dirigés par Ingo Metzmacher et Ching-Lien Wu, tout contribue à immerger le spectateur dans un monde fantastique, intemporel et éternel.

Photo © Elisa Haberer

Plus d'info

Disponible jusqu'au

Wednesday, October 14, 2026