Logo Rolex

Certaines parties ne sont pas accessibles. Merci pour votre compréhension.

opéra L’Élixir d'amour de Donizetti Rolando Villazón (mise en scène), Pablo Heras-Casado (direction) – Avec Miah Persson (Adina), Rolando Villazón (Nemorino)...

Rolando Villazón (mise en scène), Pablo Heras-Casado (direction) – Avec Miah Persson (Adina), Rolando Villazón (Nemorino)...

L’Élixir d'amour de Donizetti Rolando Villazón (mise en scène), Pablo Heras-Casado (direction) – Avec Miah Persson (Adina), Rolando Villazón (Nemorino)...

En quelques mots...

Rolando Villazón en Nemorino et en metteur en scène dans cette production de L'Elisir d’amore de Donizetti à Baden Baden en 2012 ! Présenté comme un autre Cantiflas, le personnage est amoureux de la belle et riche Adina (Miah Persson), qui snobe le pauvre garçon de ferme. « J’ai accepté le défi de mettre en scène et chanter dans le même temps, parce qu’on m’a dit qu’il ne fallait jamais faire cela », confie avec humour et audace le grand ténor mexicain, qui ne laisse pas de nous émouvoir en chantant le fameux air « Una furtiva lagrima ». Pablo Héras-Casado dirige le Balthasar-Neumann-Ensemble avec des instruments d’époque, et crée avec eux toute la magie mélodique et rythmique du bel canto.

Lire la suite

Casting

  • Rolando Villazón | Mise en scène
  • Johannes Leiacker | Scénographie
  • Thibault Vancraenenbroeck | Costumes
  • Davy Cunningham | Création lumières
  • Miah Persson | Adina, une movie star
  • Rolando Villazón | Nemorino, au extra
  • Roman Trekel | Belcore, un movie star
  • Ildebrando D’Arcangelo | Dulcamara, le directeur du film
  • Regula Mühlemann | Gianetta, son assistante
  • Robert Schenker | Un Co-Star du film
  • Balthasar-Neumann-Chor
  • Detlef Bratschke | Chef de chœur

Programme

  • Gaetano Donizetti, L’Élixir d'amour
    • I : Ouverture
    • I : «Bel conforto»
    • I : « Quanto è bella »
    • I : « Benedette queste carte ! »
    • I : « Della crudele isotta »
    • I : « Come paride vezzoso »
    • I : « Or se m'ami, come io t'amo »
    • I : « Intanto, o mia ragazza »
    • I : « Intanto, o mia ragazza »
    • I : « Chiedi all'aura »
    • I : « Che vuol dire codesta suonata? »
    • I : « Udite, udite, o rustici »
    • I : « Ardir! ha forse il cielo »
    • I : « Voglio dire, lo stupendo...va mortale fortunato »
    • I : « Caro elisir! sei mio ! »
    • I: « La la la lera... Esulti pur la barbara »
    • I : «Tran, tran, tran, tran. In guerra ed in amor »
    • I : «Signor sargente»
    • I : «Adina credimi»
    • I : «Andiam Belcore»
    • II : «Cantiamo, cantiam»
    • II : «Io son ricco e tu sei bella»
    • II : «Silenzo!»
    • II : «Le feste nuziale»
    • II : «La donna e un animale»
    • II : «Ali perigli della guerra»
    • II : «Qua la mano giovinotto»
    • II : «Saria possibile?»
    • II : «Dell'elisir mirabile»
    • II : « E bellissima»
    • II : «Io gia m'immagino»
    • II : «Come sen va contento!»
    • II: «Quanto amore!»
    • II : «Bella Adina»
    • II : «Una tenera occhiatina»
    • II : « Una furtiva lagrima »
    • II : «Eccola!»
    • II: «Prendi, per me sei libero»
    • II : «Ebben tenete»
    • II : «Il mio rigor dimentica»
    • II : «Alto! Fronte!»
    • II: «Ei corregge ogni difetto»

Informations

  • Lieu : Festspielhaus Baden-Baden (Baden-Baden, Allemagne)
  • Année de production : 2012
  • Durée : 2 h 15 min
  • Production : © SWR en coopération avec ARTE
  • Sous-titre(s) disponible(s) : EN, DE
Cette vidéo est réservée à nos abonnés. En quelques clics, vous pouvez être l’un d’entre eux.

Apparaît dans

Vous aimerez également