Concert

Daniel Barenboim dirige Wagner, Elgar et Brahms — Avec Alisa Weilerstein

Europakonzert 2010, Oxford

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Ce concert est présenté par
Casting Programme Œuvres et compositeurs Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Berliner Philharmoniker

Daniel Barenboim — Chef d'orchestre

Alisa Weilerstein — Violoncelle

Programme

Avec ce concert du 1er mai 2010, les Berliner Philharmoniker ont réuni en une seule matinée de musique une foule de thèmes culturels et musicaux.

C'est au lendemain de la chute du mur de Berlin que l'orchestre a commencé à défendre l'idée d'une Europe libre, unie et démocratique, en marquant l'anniversaire de sa fondation, le 1er mai 1982, avec un concert dans une ville européenne chargée d'histoire. En venant à Oxford jouer dans ce petit joyau qu'est le Sheldonian Theatre, il découvrait la ville après sa plus grande bacchanale de l'année. C'est donc très justement que le programme commençait avec l'introspectif Prélude à l'acte III des Maîtres chanteurs de Nuremberg, où le protagoniste de l'opéra, Hans Sachs, est plongé dans une méditation sur la folie humaine dont les rues de sa propre ville ont été le théâtre la nuit d'avant.

Sous la baguette de Daniel Barenboim, qui reçut un titre honoraire de l'université dans ce même théâtre en 2007, les musiciens rendent ensuite hommage à leurs hôtes avec le Concerto pour violoncelle d'Elgar – œuvre qui évoque le souvenir de Jacqueline du Pré, elle-même née à Oxford –, joué ici avec un mélange de passion et d'intimité par la jeune violoncelliste américaine Alisa Weilerstein. Le concert est couronné par la Première symphonie de Brahms, mue tout du long par une formidable énergie, atteignant dans l'interprétation de l'imposant mouvement final des sommets qui firent se lever le public.

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'info