violoncelliste

Mstislav Rostropovitch

March 27, 1927 - Bakou (Azerbaïdjan) — April 27, 2007 - Moscou (Russie)

Violoncelliste, chef d’orchestre et infatigable défenseur de la liberté d’expression et des droits de l’homme, Rostropovitch fut un musicien sans pareil, comptant parmi ceux qui utilisèrent leur immense talent et leur notoriété à des fins humanitaires, depuis la mobilisation d’une part du budget de l’Union des Compositeurs au profit de Prokofiev alors sans ressources, jusqu'à sa prestation improvisée de la Suite pour violoncelle de Bach lors de la chute du mur de Berlin. Un certain nombre des plus grandes œuvres contemporaines pour violoncelle furent expressément composées pour lui, notamment des concertos de Lutoslawski, Dutilleux mais aussi de son professeur et ami de toujours Chostakovitch. De même, il fut pendant de nombreuses années avec sa femme, la soprano Galina Vishnevskaya, un pilier du Festival d’Aldeburgh, où il donna fréquemment des représentations avec Britten.

  • 1934–37 : Fait ses études à l’École de Musique de Gnessin à Moscou.
  • 1937–41 : Poursuit à l’École de Musique de Sverdlovsk.
  • 1940 : Première interprétation lors d’un concert au sein d’un orchestre, où il joue le Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns.
  • 1943–46 : Étudie au Conservatoire de Moscou.
  • 1951 : Reçoit le Prix Staline, alors la plus haute distinction de l’Union Soviétique.
  • 1956 : Nommé Professeur au Conservatoire de Moscou ; premières expériences au Royaume-Uni et aux États-Unis.
  • 1959 : Interprète la première du Concerto pour violoncelle n°1 de Chostakovitch, qui lui est dédié ; ce sera l’une des 320 premières mondiales qu’il donnera.
  • 1968 : Fait ses débuts dans la direction d’orchestre avec Eugene Onegin à Moscou.
  • 1976 : Nommé Directeur du Festival d’Aldeburgh.
  • 1978 : Après avoir apporté son soutien à Solzhenitsyn et avoir défendu la liberté culturelle en Union Soviétique, il est finalement privé de sa citoyenneté (qui lui sera rendue en 1990).
  • 1977–94 : Directeur musical de l’Orchestre Symphonique National, à Washington.
  • 1987 : Reçoit le titre honorifique de Chevalier de l'Ordre de l'Empire Britannique.
  • 1989 : Joue la Suite pour violoncelle de Bach au moment de la chute du mur de Berlin.
  • 1990 : Il retourne pour la première fois en Russie, lors d’une tournée avec l’Orchestre Symphonique National de Washington.
  • 1991 : Crée avec sa femme la Fondation Vishnevskaya-Rostropovitch aidant à l’amélioration des soins médicaux pour les enfants de Russie et d’autres pays ayant fait partie du bloc soviétique. 2005 : Quitte la scène en tant que violoncelliste.

Vidéos associées à Mstislav Rostropovitch