soprano

Lucy Crowe

© Marco Borggreve

Née à Staffordshire, Lucy Crowe s'est rapidement imposée comme l'une des sopranos lyriques les plus en vue de sa génération. Après des études à la Royal Academy of Music, elle reçoit en 2002 la médaille d'or Royal Overseas, suivie du second prix aux Kathleen Ferrier Awards en 2005.

En concert, elle a interprété le Requiem de Mozart avec le Philadelphia Orchestra dirigé par Yannick Nézet-Séguin ; un programme Lully/Purcell/Rameau avec le CBSO sous la direction d'Emannuelle Haïm ; la Creation et Les Saisons de Haydn avec le Monteverdi Choir and Orchestra de Sir John Eliot Gardiner à la Salle Pleyel et au Carnegie Hall ; Elias auprès de Yannick Nézet-Séguin qui dirige le Scottish Chamber Orchestra ; Le Messie avec l'English Concert dirigé par Trevor Pinnock ; Il Ritorno di Tobias avec l'Orchestra of the Age of Enlightenment dirigé par Sir Roger Norrington, Alexander’s Feast dirigé par Richard Egarr avec le Scottish Chamber Orchestra ; des collaborations avec l'English Concert dirigé par Andrew Manze et Laurence Cummings ; the Sixteen dirigés par Harry Christophers ; the City of London Sinfonia dirigé par Richard Hickox et Trevor Pinnock ; une tournée européenne avec l'English Concert ; l'Exsultate, Jubilate de Mozart avec le Scottish Chamber Orchestra sous la direction de Mackerras ; Acis et Galatée avec le Gabrieli Consort sous la direction de Paul McCreesh à Zagreb et au Concertgebouw d'Amsterdam ; Didon et Énée avec l'Orchestra of the Age of Enlightenment dirigé par Richard Egarr au Barbican et aux BBC Proms ; Le Messie dirigé par Trevor Pinnock au Canada, Harry Christophers au Japon et Sir David Willcocks au Royal Albert Hall ; la Messe Solennelle de Gounod à St Sulpice sous la direction de Sir David Willcocks ; Elias de Mendelssohn avec le King’s Consort à Birmingham, Londres, en Espagne et à Lucerne ; et le Requiem de Mozart dirigé par Christophers au festival Mostly Mozart du Barbican.

Au Aldeburgh Festival, elle a chanté Acis et Galatée (Galatée) sous la direction de Richard Egarr, Praise we Great Men de Britten avec le City of Birmingham Symphony Orchestra sous la direction de Sakari Oramo, et le Chant de louanges de Mendelssohn sous la direction de Paul Daniel. Au Festival d'Edimbourg elle a chanté Israel en Egypt sous la direction d'Emmanuel Haim. Elle a fait ses débuts au Festival de Salzbourg à l'été 2010 avec le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin dirigé par Ingo Metzmacher. Ses débuts au Festival Mostly Mozart de New York datent de l'été 2011 avec Ivan Fischer.

Lucy a donné des récitals aux festivals de Brighton, Belfast, Norfolk et Norwich, au St Martin-in-the-Fields, au Chelsea Arts Club, à la National Portrait Gallery et au Wigmore Hall de Londres.

Cette saison, Lucy a fait des débuts très acclamés à l'opéra aux États-Unis dans le rôle d'Iole (Hercule) pour le Chicago Lyric Opera. Elle a également fait ses débuts au Royal Opera House de Covent Garden dans le rôle de Belinda dans Didon et Énée. Elle chantera bientôt Sophie dans Le Chevalier à la rose pour le Royal Opera House, le Bayerische Staatsoper de Munich, le Deutsche Oper Berlin et le Scottish Opera ; Dorinda (Orlando) à Lille, Paris et Dijon; Poppée dans Agrippina et Drusilla dans Le Couronnement de Poppée pour ENO ; Nanetta dans Falstaff pour le Scottish Opera ; Susanna dans Le Nozze di Figaro et Il Re Pastore pour le Garsington Opera ; Susanna et Michal dans le Saul de Haendel pour l'Opera North et The Fairy Queen avec William Christie pour le Glyndebourne Festival et à Paris et New York.

Lucy Crowe interprètera bientôt le rôle-titre de La Petite Renarde rusée au Glyndebourne Festival à l'été 2012, Susanna au Royal Opera House, Gilda au Deutsche Oper Berlin ; elle fera également ses débuts au Metropolitan Opera de New York.

Vidéos associées à Lucy Crowe