pianiste

Glenn Gould

September 25, 1932 - Toronto (Canada) — October 4, 1982 - Toronto (Canada)

Provocateur et dynamique aussi bien dans ses écrits que dans son jeu, Glenn Gould apporta à la fois sa remarquable intelligence et ses intuitions de compositeur – quoiqu’il prit sa retraite prématurément – à ses interprétations au piano. Le parti qu’il prit de se faire connaître du grand public par l’intermédiaire d’enregistrements, appuyé par le développement du LP puis du CD, eut pour résultat l’association théorique de son nom au clavier musical de Bach ; ce qui ne l’empêcha pas d’épouser la cause de compositeurs tels Orlando Gibbons ou Arnold Schoenberg. Ses programmes radiophoniques et télévisés étaient en avance sur leur temps, aussi aurait-il prospéré à notre ère moderne de la communication instantanée.

  • 1937 : Commence occasionnellement à jouer en public.
  • 1940–52 : Étudie la théorie musicale, l’orgue et le piano au Conservatoire de Musique de Toronto, où il obtient son diplôme de deuxième année, avec la plus haute distinction, à l’âge de 12 ans.
  • 1947 : Premiers récitals professionnels et concertos.
  • 1953–55 : Compose son quatuor à cordes, Op.1.
  • 1955 : Première expérience américaine, il donne des récitals à Washington et New York ; il signe un contrat avec Columbia Records.
  • 1956 : Sortie de son premier enregistrement des Variations Goldberg de Bach, qui lui attire l’intérêt du monde entier.
  • 1956–64 : Fait une tournée mondiale en virtuose, il s’attire des éloges et suscite la controverse où qu’il aille.
  • 1964 : Cesse définitivement d’interpréter en public, et objecte contre le médium que constitue le concert en donnant des raisons qui relèvent à la fois du caprice, de la morale et de la musique. Depuis 1964 : Se consacre aux enregistrements en studio, à la diffusion et à la réalisation cinématographique ; élabore d’innombrables programmes radiophoniques et télévisés pour la CBC, dont sept "documentaires radiophoniques de musique en contrepoint ” très novateurs.
  • 1972 : Arrange et compose la musique du film Slaughterhouse-Five.
  • 1973 : Obtient un Grammy Award mention “Meilleur Album Classique” pour sa sortie du cycle complet des Sonates pour piano de Hindemith.
  • 1982 : Il se voit décerner de façon posthume deux Grammy Awards pour son nouvel enregistrement des Variations Goldberg.

Vidéos associées à Glenn Gould