chef d'orchestre

Gergely Madaras

Depuis le 1er septembre 2019, le jeune chef d’orchestre hongrois Gergely Madaras (37 ans) est le neuvième directeur musical de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, avec lequel il se produit dans toute la Belgique, en France et en Amérique du Sud.

Né à Budapest en 1984, Gergely Madaras a étudié, dès l’âge de cinq ans, la musique folklorique avec la dernière génération d’authentiques musiciens tziganes et paysans hongrois. Il a ensuite étudié la flûte traversière classique, le violon et la composition. Diplômé de la faculté de flûte de l’Académie Liszt de Budapest et de la faculté de direction d’orchestre de l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne (classe de Mark Stringer), il est finaliste, en 2011, du Concours international de direction d'orchestre de Besançon et reçoit le Prix Arte Live Web. Il a été Directeur musical de l’Orchestre Dijon Bourgogne (2013-19) et chef principal de l’Orchestre Symphonique de Savaria (Hongrie, 2014-20).

Il est régulièrement invité par des orchestres de premier plan comme le Philharmonia, le BBC Symphony, le BBC Philharmonic, le BBC Scottish Symphony, l’Orchestre Hallé, le Filarmonica della Scala, le Maggio Musicale Fiorentino, l’Orchestra Nationale della Rai, les orchestres de la Radio hongroise, les orchestres philharmoniques de Copenhague, Oslo, Bergen, Luxembourg et Radio France, l’Orchestre National de Lyon, le Scottish Chamber Orchestra, le Münchener Kammerorchester et l’Academy of Ancient Music. Il s’est produit sur les scènes de la Philharmonie de Paris, du Barbican Centre, du Royal Festival Hall (Londres) et du Suntory Hall de Tokyo. En outre, il a fait des débuts très remarqués avec les orchestres symphoniques de Melbourne, du Queensland (Australie) et de Houston (Texas). Les faits marquants les plus récents incluent ses premières apparitions avec l’Orchestre du Festival de Budapest, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, le Bournemouth Symphony et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

En 2021-22, il fait ses débuts avec le City of Birmingham Symphony, le Russian National Orchestra, le Bamberger Symphoniker, le Netherlands Philharmonic, le Borusan Istanbul Philharmonic, le Musikkollegium Winterthur, le Hamburger Symphoniker et l’Oslo Opera & Ballet Orchestra. Il reviendra également à l’Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI pour trois programmes au cours de la saison, dont le concert d’ouverture du Festival Milano Musica à La Scala et une mise en scène du Château de Barbe-Bleue de Bartók.

Opéra. Gergely Madaras s’est également taillé une solide réputation en tant que chef d’opéra. En 2012, il a été choisi comme premier récipiendaire de la bourse Sir Charles Mackerras à l’English National Opera. Une bourse qu’il a reçue à ses débuts avec cette compagnie, dans la nouvelle production de La Flûte enchantée, mise en scène par Simon McBurney au Coliseum Theatre (Londres). Depuis lors, il a dirigé des productions très prisées : Les Noces de Figaro, La Flûte enchantée, Otello, La Traviata, La Bohème, Lucia di Lammermoor, dans des maisons telles que l’Opéra national néerlandais, le Grand Théâtre de Genève et l’Opéra national de Hongrie. Animé d’un vif intérêt pour la redécouverte d’œuvres rarement jouées, il a également dirigé des productions d’Ein Wintermärchen de Goldmark, Peer Gynt de Grieg, Vanessa de Barber, Viva la Mamma de Donizetti et Fantasio d’Offenbach. Dans le futur, il fera également ses débuts à La Monnaie à Bruxelles.

Musique contemporaine. Attiré par les répertoires classiques, romantiques et la musique hongroise, Gergely Madaras entretient également une relation privilégiée avec la musique contemporaine. Ces dernières années, il a collaboré étroitement avec des compositeurs comme George Benjamin, Peter Eötvös, György Kurtág, Tristan Murail, Luca Francesconi, Philippe Boesmans et Pierre Boulez, pour qui il a été chef assistant à la Lucerne Festival Academy (2011-13). Il a créé, dirigé ou enregistré plus d’une centaine de compositions écrites après 1970.

Enregistrements. Ses concerts sont régulièrement diffusés sur Mezzo TV, Medici.tv et la RTBF. Avec l’OPRL, Gergely Madaras enregistre pour les labels Cypres (Boesmans, 2019), Alpha Classics (Dvořák-Martinů, avec le violoncelliste Victor-Julien Laferrière, 2021) et Fuga Libera (coffret César Franck, 2022).

Vidéos associées à Gergely Madaras