Opéra

La Dame de Pique de Tchaïkovski

Graham Vick (mise en scène), Sir Andrew Davis (direction) — Avec Nancy Gustafson (Lisa), Yuri Marusin (Herman), Felicity Palmer (La Comtesse)...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Œuvres et compositeurs Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Graham Vick — Mise en scène

Thomas Webster — Création lumières

Richard Hudson — Décors

Ron Howell — Chorégraphe

Yuri Marusin — Hermann

Nancy Gustafson — Lisa

Felicity Palmer — La Comtesse

Sergei Leiferkus — Comte Tomsky

Dimitri Kharitonov — Prince Yeletsky

Graeme Matheson-Bruce — Tchekalinsky

Andrew Slater — Surin

Robert Burt — Tchaplitsky

Christopher Thornton-Holmes — Narumov

Marie-Ange Todorovitch — Amie de Lisa

Enid Hartle — La Gouvernante

Anne Dawson — Chloë

Geoffrey Pogson — Maître de Cérémonie

Programme

Une remarquable mise en scène du tragique destin d'Hermann et de Lisa, le couple malheureux au cœur de La Dame de Pique de Tchaïkovski.

Hermann, jeune officier, est amoureux d'une belle inconnue de la haute noblesse. Celle-ci s'avère être Lisa, la fiancée de son camarade de régiment le Prince Yeletski, par ailleurs petite-fille d'une Comtesse possédant un secret pour toujours gagner aux cartes. Mais Lisa est malheureuse. Elle préfère le jeune Hermann au fiancé qui lui est imposé. Hermann et Lisa se rencontre en secret, Hermann fait part de sa flamme à la jeune femme, laquelle lui avoue à son tour son affection. Hermann décide de voler le secret de la Comtesse pour s'assurer une fortune matérielle qui augmenterait ses chances auprès de la famille de Lisa. S'introduisant dans la chambre de la vieille femme, Hermann la supplie, la menace. La Comtesse meurt d'effroi face à l'emportement du jeune homme. Lisa entre dans la chambre et découvre son amant et le corps inanimé de sa grand-mère. Elle le somme de partir, en pleure. La fantôme de la Comtesse apparaît face à Hermann et finit par lui livrer le secret des trois cartes : trois, sept et as. Après un dernier entretien avec Hermann, Lisa se rend compte que tout est perdu et se jette dans les eaux glacées de la Néva. Hermann de son côté est en proie à la folie. Jouant des sommes considérables au Casino, il finit par tout perdre : la carte gagnante fut non pas l'as, mais la dame de pique.

Inspiré par La Dame de Pique d'Alexandre Pouchkine, l'opéra de Tchaïkovski fut accueilli dès sa création en 1890 avec enthousiasme de la part du public. Œuvre tragique où la mort semble être l'aboutissement inéluctable, La Dame de Pique est un opéra bouleversant dont la tension dramatique est portée avec brio par le génie orchestral de Tchaïkovski. L'intense personnalité d'Hermann et son destin funeste ne sont pas étrangers à la fascination qu'exerce cette œuvre sur le spectateur. Hasard malheureux ou malédiction? Qu'importe. Hermann emporte dans sa folie ceux qu'il aime et affectionne. Perdant pied au fur et à mesure que sa tentative de se rapprocher de sa bien-aimée échoue, Hermann abandonne et lâche, possédé, "Qu'est-ce que notre vie? Un jeu!".

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'info