Opéra

Dialogues des Carmélites de Poulenc

Dmitri Tcherniakov (mise en scène), Kent Nagano (direction) — Avec Susan Gritton (Blanche de la Force), Alain Vernhes (Marquis de la Force), Bernard Richter (Chevalier de la Force), Sylvie Brunet (Madame de Croissy) ...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Œuvres et compositeurs Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Dmitri Tcherniakov — Mise en scène, décors

Elena Zaytseva — Costumes

Gleb Filshtinsky — Création lumières

Andrea Schönhofer — Dramaturgie

Alain Vernhes — Marquis de la Force

Susan Gritton — Blanche de la Force, sœur Blanche de l'Agonie-du-Christ

Bernard Richter — Chevalier de la Force

Sylvie Brunet — Madame de Croissy, dite mère Henriette de Jésus, la première prieure

Soile Isokoski — Madame Lidoine, dite mère Thérèse de Saint-Augustin, la nouvelle prieure

Susanne Resmark — Mère Marie de l'Incarnation, sous-prieure

Hélène Guilmette — Sœur Constance de Saint-Denis, novice

Heike Grötzinger — Mère Jeanne de l'Enfant-Jésus

Anaïk Morel — Sœur Mathilde

Kevin Conners — L'aumônier

Ulrich Reiss — Premier commissaire

John Chest — Second commissaire

Christian Rieger — L'officier

Programme

L'un des chefs-d'œuvre du XXe siècle, Dialogues des Carmélites est un opéra riche en références historiques et en réflexions sur les thèmes existentiels. En 1789, à l'aube de la Révolution Française, Blanche de la Force émet le vœu d'entrer au carmel où elle pense trouver un refuge face aux évènements. Elle devient novice et apprend peu à peu à surmonter ses peurs à travers ses échanges avec les sœurs de la congrégation. Quand le couvent est dévasté et les religieuses condamnées à mort, Blanche se voit alors confrontée au plus cruel des dilemmes...

Le prestigieux metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov fait lui-même un choix révolutionnaire et transpose l'opéra de Poulenc dans le monde soviétique : les décors sont caractérisés par leur grand dénuement et reflètent ainsi sous un nouvel angle les structures sociales de l’époque. Sous la baguette de l’illustre Kent Nagano, l'Orchestre et le chœur du Bayerische Staatsoper offrent une interprétation poétique de la partition de Poulenc.

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'info

Disponible jusqu'au

Sunday, June 30, 2024