Logo Rolex

Certaines parties ne sont pas accessibles. Merci pour votre compréhension.

opéra La Damnation de Faust de Berlioz La Fura dels Baus, Sylvain Cambreling – Vesselina Kasarova (Marguerite), Paul Groves (Faust), Willard White (Méphistophélès)

La Fura dels Baus, Sylvain Cambreling – Vesselina Kasarova (Marguerite), Paul Groves (Faust), Willard White (Méphistophélès)

La Damnation de Faust de Berlioz La Fura dels Baus, Sylvain Cambreling – Vesselina Kasarova (Marguerite), Paul Groves (Faust), Willard White (Méphistophélès)

En quelques mots...

Faust est un homme en proie au « mal du siècle », ce fameux sentiment d'insatisfaction qui caractérisa la génération du premier 19e siècle. Son érudition le ronge ; son esprit ne laisse pas de place au rêve ; son impiété le tourmente. Incarnation terrestre du Malin, Méphistophélès lui propose de l'aider à retrouver la paix et à connaître la douceur de l'amour en lui livrant une jeune femme : la douce Marguerite. Les amants se disent l’un et l’autre leur amour mais doivent se séparer pour éviter la fureur de sa mère. Or Marguerite l’a empoisonnée avec un breuvage dont elle se servait pour l’endormir lors de ses entrevues avec Faust ; elle se retrouve ainsi en prison. Méphistophélès promet de la sauver si Faust contracte avec lui un pacte. Alors que celui-vient de vendre son âme au diable, il est conduit droit en enfer au lieu de retrouver sa bien-aimée. L'œuvre de Berlioz s'achève sur une vision apocalyptique où le sang pleut à flots, les squelettes dansent, et les lacs sont en feu. De son côté, Marguerite, « âme naïve que l'amour égara », monte au ciel.

Lire la suite

Événement associé

Casting

  • Sylvain Cambreling | Direction musicale
  • La Fura dels Baus | Mise en scène
  • Franc Aleu | Vidéo
  • Jaume Plensa | Décors, Costumes
  • Heinrich Brunke | Création lumières
  • Staatskapelle Berlin | Orchestre
  • Orfeón Donostiarra de San Sebastián
  • Tölzer Knabenchor
  • José Antonio Sainz Alfaro | Chef de chœur

Programme

  • Hector Berlioz, La Damnation de Faust, légende dramatique en quatre parties, op. 24
    • Partie 1 : «Le vieil hiver a fait place au printemps» (Faust)
    • Partie 2 : «Sans regret j'ai quitté les riantes campagnes» (Faust)
    • Partie 3 : Tambours et trompettes sonnant la retraite
    • Partie 4 : «D'amour l'ardente flamme» (Marguerite)

Informations

  • Réalisé par
    • Alexandre Tarta
  • Lieu : Salzburger Festspiele (Salzbourg, Autriche)
  • Année de production : 1999
  • Durée : 2 h 26 min
  • Production : © Bel Air Media / La Sept ARTE / France 3
  • Version(s) disponible(s) : EN
  • Sous-titre(s) disponible(s) : EN
Vous souhaitez regarder cette vidéo en entier ?

Apparaît dans

Vous aimerez également