Opéra

La Damnation de Faust de Berlioz

Jean-Louis Grinda (mise en scène), Kazuki Yamada (direction) — Avec Aude Extrémo (Marguerite), Pene Pati (Faust), Nicolas Courjal (Méphistophélès)...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Œuvres et compositeurs Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Jean-Louis Grinda — Mise en scène

Eugénie Andrin — Chorégraphie

Rudy Sabounghi — Scénographie

Jorge Jara — Costumes

Laurent Castaingt — Création lumières

Julien Soulier — Conception vidéo

Gabriel Grinda — Vidéo

Vanessa D'Ayral de Sérignac — Assistante à la mise en scène

Uta Baatz — Assistante costumes

David Zobel — Consultant musical

Aude Extrémo — Marguerite

Pene Pati — Faust

Nicolas Courjal — Méphistophélès

Frédéric Caton — Brander

Galia Bakalov — Voix céleste

Chœur de l'Opéra de Monte-Carlo — Chœur

Stefano Visconti — Chef des chœurs

Programme

La Damnation du Faust de Berlioz est à l’origine une œuvre pour voix et orchestre que le compositeur a intitulée Huit scènes de Faust, et qu’il a envoyée à Goethe avec un mélange d’enthousiasme et d’admiration. Comme pour d’autres compositeurs avant lui (mais aussi après !) sa missive restera sans réponse. Après un remaniement de la partition l’œuvre devient La Damnation du Faust, « légende dramatique en quatre parties », à la dramaturgie serrée et riche d’une musique hautement expressive, sans le moindre temps mort. Si la création à lieu à l’Opéra-Comique de Paris en 1846, dans une version de concert, ce n’est qu’en 1893 que Raoul Gunsbourg crée la première mise en scène, iconoclaste et fantasmagorique, à l’Opéra de Monte-Carlo.

À l’occasion du centenaire d’Albert Ie, l’œuvre revient sur la scène monégasque qui l’a vue naître dans une somptueuse mise en scène du directeur sortant de l’Opéra de Monte-Carlo, Jean-Louis Grinda. Il signe une merveilleuse superproduction avec 300 costumes et 80 chanteurs sur scène, dont le très prometteur ténor Pene Pati dans le rôle-titre, la mezzo-soprano Aude Extrémo en Marguerite et la basse Nicolas Courjal dans le rôle machiavélique de Méphistophélès.

Photo: Pene Pati © Simon Fowler

En détail : œuvres et compositeurs

Apparaît dans

Plus d'info

Disponible jusqu'au

Sunday, November 19, 2023