Jazz

Nina Simone en direct à l'Olympia (Partie I)

Nina Simone chante 'Backlash Blues', 'Who Am I', 'I Wish I Knew How It Would Feel To Be Free'...

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Al Schackman — Guitare électrique
Gene Perla — Bassiste
Don Alias — Batteur
Weldon Irvine — Organiste
Gina Rothchild — Choriste
Doris Willingham — Choriste
Nina Simone — Chanteuse, Bandleader, pianiste

Programme

En 1969, Nina Simone est à l'apogée de ses pouvoirs artistiques. On est en plein dans le mouvement des droits civiques, et sa voix est directement associée à la cause depuis le chef-d'œuvre de 1964 « Mississippi Goddam ». Pourtant, son activisme s'intensifie et son engagement prend peu à peu le pas sur le la musique, se montrant plus proche des arguments du révolutionnaire Malcolm X que de ceux de la résistance pacifique de Martin Luther King, avec tout le respect qu'elle avait pour le Dr King. En 1967, deux ans avant ce concert, elle enregistre un de ses tubes, « I Wish I Knew How It would Feel To Be Free », de Billy Taylor, sur son album Silk and Soul.

C'est le morceau, hypnotisant et interprété avec tant de conviction, qui clôt la première partie de ce concert à l'Olympia. Simone s'y montre à chaque instant la grande prêtresse de l'âme, aujourd'hui et pour toujours. « Backlash Blues » est un autre moment marquant, écrit par le poète de Harlem Renaissance Langston Hughes, un de ses amis personnels. Accompagné par un piano doux, une percussion stable et des fabuleux choristes Gina Rothchild et Doris Willingham, l'ensemble donne à Nina l'espace dont elle a besoin pour offrir son art unique envoûtant.

Apparaît dans

Plus d'info

Réalisé par :
Bernard Lion
Lieu : L’Olympia (Paris, France)
Année de production : 1969
Durée : 34 min
Production : © Office national de radiodiffusion télévision française (ORTF)
Résolution : Full HD

Disponible jusqu'au

Thursday, February 29, 2024