Logo Rolex

Certaines parties ne sont pas accessibles. Merci pour votre compréhension.

documentaire Barenboim et Beethoven 7 : Le Quatrième Concerto pour piano II Un film de Christopher Nupen

Un film de Christopher Nupen

Barenboim et Beethoven 7 : Le Quatrième Concerto pour piano II Un film de Christopher Nupen

En quelques mots...

Le remarquable Quatrième Concerto pour piano se termine avec Daniel Barenboim auprès de sir Adrian Boult et du New Philharmonia Orchestra. Le second mouvement, souvent considéré en écho au mythe d'Orphée (bien que Beethoven lui-même ne soit pas l'auteur de cette comparaison), évoque un dialogue prenant entre « les extrêmes opposés de Beethoven » : ce que Barenboim appelle « un orchestre dramatique, énergique, presque bestial » et « un piano angélique, naïf ». 

Barenboim met en exergue la structure du concerto, montrant comment « la relation du détail au tout... contient la plus grande beauté possible. » Une transition d'une « parfaite symétrie » mène jusqu'au mouvement final, un Rondo très rythmique qui commence en do majeur avant de trouver son chemin jusqu'à la tonique du sol majeur – une clé rarement utilisée par Beethoven, souvent associée à la « légèreté et la grâce », selon Lewis Lockwood. 

Événement associé

Casting

  • New Philharmonia Orchestra
  • Sir Adrian Boult | Chef d'orchestre

Programme

  • Ludwig van Beethoven, Concerto pour piano n°4 en sol majeur, op. 58
    • 2. Andante con moto
    • 3. Rondo : Vivace

Informations

  • Réalisé par
  • Année de production : 2020
  • Date d'enregistrement : 1970
  • Durée : 24 min
  • Production : © Allegro Films
  • Version(s) disponible(s) : EN
Cette vidéo est réservée à nos abonnés. En quelques clics, vous pouvez être l’un d’entre eux.

Apparaît dans

Vous aimerez également