Concert

Deux quatuors de Kreisler et Mahler – Avec Daniel Hope, Wu Han, Benjamin Beilman, Danbi Um, Paul Neubauer et David Finckel

La Société de musique de chambre du Lincoln Center

En direct
Certaines parties de ce programme sont actuellement inaccessibles
Casting Programme Apparaît dans Plus d'infos

Casting

Benjamin Beilman — Violoniste
Danbi Um — Violoniste
Paul Neubauer — Altiste
David Finckel — Violoncelliste
Daniel Hope — Violoniste
Paul Neubauer — Altiste
David Finckel — Violoncelliste
Wu Han — Pianiste

Programme

« C’est Mahler ! », affirme Leonardo DiCaprio (dans le rôle de Teddy Daniels) dans Shutter Island de Martin Scorsese (2010) quand le personnage de Mark Ruffalo se demande si la musique qui sort du grammophone est celle de Brahms. L’erreur est compréhensible, si tant est qu’il s’agit d’une œuvre de jeunesse du compositeur bohémien, alors profondément inspiré par Brahms. Dans ses symphonies populaires et ses cycles de chants, Gustav Mahler est l'un de ces compositeurs les plus immédiatement reconnaissables. Son quatuor pour piano, violon, alto et violoncelle (composé à 16 ans seulement, en première année de ses études au conservatoire de Vienne) porte au contraire les marques de sa première dévotion à Brahms en même temps que les bourgeons de sa propre créativité.

Bien que composé aux États-Unis, le peu connu Quatuor à cordes en la mineur de l'autrichien Fritz Kreisler montre l'attachement du compositeur à sa terre natale et sa capitale. L'œuvre, datée de 1922, est sophistiquée et ambitieuse comme il le confie lui-même : « C'est un hommage à Vienne, ce que la ville représente pour moi et mon grand attrait pour l'esprit viennois. » Elle est ici interprétée par les membres de la Société de musique de chambre du Lincoln Center.

 

Apparaît dans

Plus d'info

Lieu : Alice Tully au Lincoln Center (New York City, USA)
Durée : 41 min
Production : © CMS Chamber Music Society of Lincoln Center
Résolution : Full HD