Logo Rolex

Certaines parties ne sont pas accessibles. Merci pour votre compréhension.

concert Igor et David Oïstrakh jouent Bach, Mozart et Brahms Londres, 1960-1963

Londres, 1960-1963

Igor et David Oïstrakh jouent Bach, Mozart et Brahms Londres, 1960-1963

En quelques mots...

Rencontres au sommet à Londres : David Oïstrakh, son fils Igor, Colin Davis et Yehudi Menuhin…

Il était le Roi David. Et ce titre n'était pas usurpé : David Oïstrakh était souverain. Le plus fabuleux violoniste du XXe siècle est né à Odessa en 1908. Il commence à travailler son instrument avec Piotr Stoliarski, qui sera également le professeur de son fils Igor. Très vite, la rumeur de son génie court en URSS puis passe les frontières pourtant bien hermétiques de cette époque : il reçoit le 1er Prix au Concours Eugène Ysaÿe en Belgique. Son jeu concilie l'inconciliable : tout à la fois dionysiaque et apollinien, enraciné dans le sol et léger comme l'air, virtuose sans exhibition… Et quels mots choisir pour définir sa sonorité, chaude, puissante, intense ? S'il excelle dans le répertoire russe, il joue avec un même bonheur tous les autres répertoires, des classiques aux contemporains. Son art inspire Chostakovitch qui écrit notamment pour lui les deux chefs d'œuvre que sont les concertos pour violon, Prokofiev qui compose à son intention les Sonates pour violon et piano n°1 et 2, Miaskovski, Khatchaturian...

Lire la suite

Casting

  • English Chamber Orchestra
  • Orchestre philharmonique de Moscou
  • Sir Colin Davis | Chef d'orchestre
  • Yehudi Menuhin | Chef d'orchestre
  • Kirill Kondrashin | Chef d'orchestre
  • Igor Oistrakh | Violoniste
  • David Oïstrakh | Violoniste

Programme

  • Jean-Sébastien Bach, Concerto pour deux violons, cordes et basse continue en ré mineur, BWV 1043
    • 1. Vivace
    • 2. Largo ma non tanto
    • 3. Allegro
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonie concertante pour violon, alto et orchestre en mi bémol majeur, K. 364
    • 1. Allegro maestoso
    • 2. Andante
    • 3. Presto
  • Johannes Brahms, Concerto pour violon en ré majeur, op. 77
    • 1. Allegro non troppo
    • 2. Adagio
    • 3. Allegro giocoso, ma non troppo vivace

Informations

  • Lieu : Royal Albert Hall (Londres, Grande-Bretagne)
  • Année de production : 2011
  • Date d'enregistrement : 1961, 1963
  • Durée : 1 h 33 min
  • Production : © BBC Woldwide Limited, sous licence avec International Classical Artists Ltd
Vous souhaitez regarder cette vidéo en entier ?

Apparaît dans

Vous aimerez également