Logo Rolex
Olivier Messiaen

Olivier Messiaen

  • 10 décembre 1908 Avignon, France - 27 avril 1992 Clichy-la-Garenne, France

Biographie

“J’offre des chants d’oiseaux aux urbains qui ne les ont jamais entendus, des rythmes à ceux qui ne connaissent que les marches militaires et le jazz, et je peins des couleurs à ceux qui ne peuvent pas les voir.” Olivier Messiaen Issu d’une famille davantage versée dans la littérature et l’art que dans la musique, Olivier Messiaen bénéficia d’un cadre de référence inhabituellement large. Il reçut une éducation complètement « polarisée », bien que son enfance ait été interrompue par la Grande Guerre ; et le cadeau que lui fit son premier professeur d’harmonie en lui faisant connaître Pelléas et Mélisande de Debussy suscita sa vocation. Son propre opéra n’apparut pas avant la fin de sa vie mais il excella dans l’exercice de la musique pour piano et orgue, ses instruments de prédilection, aussi bien que dans les compositions chantées et les œuvres orchestrales. Il est aussi honoré pour son usage des chants d’oiseau, pour la fondation du groupe Jeune France, ainsi que pour l’ouverture d’esprit du grand professeur qu’il fut. 1919–30 : Fait ses études au Conservatoire de Paris ; il gagne un certain nombre de prix à cette époque, parmi ceux-ci des premiers prix d’orgue et de composition, et obtient son Diplôme d’études musicales supérieures. 1931 : Nommé organiste titulaire de La Trinité à Paris, où il conduira pendant plus de 60 ans l’un des plus grands orgues Cavaillé-Coll. 1935 : Compose l’une des ses plus grandes œuvres de cette période, le cycle pour orgue de La Nativité du Seigneur. 1935 : Premier concert donné par le groupe de La Jeune France, qui compte Messiaen, Yves Baudrier, André Jolivet et Jean-Yves Daniel-Lesur. 1939–41 : Réquisitionné par l’armée dès l’avènement de la Seconde Guerre mondiale ; il est capturé et est emmené dans un camp de prisonniers en Silésie ; avec son Quatuor pour la fin du temps, il compose son œuvre la plus ambitieuse jusqu’ici, et donne la première en personne avec trois autres POW au cours de l’hiver 1940–41. 1941 : Commence à enseigner l’harmonie au Conservatoire de Paris. 1952–53 : Étudie avec ornithologiste Jacques Delamain ; entame un travail de recherche intensif sur les chants d’oiseaux en sillonnant la campagne française ; première du Réveil des oiseaux en octobre. 1962 : Donne la première de Chronochromie pour grand orchestre, l’apogée de sa période sur les chants d’oiseaux; voyage au Japon où il se produit et recueille des chants d’oiseaux. 1966 : Nommé au titre de professeur de composition au Conservatoire de Paris ; élu à l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France. 1975–83 : Compose son opéra Saint François d’Assise, dont il donnera la première à l’Opéra de Paris en 1983. 1978 : Prend sa retraite de professeur au Conservatoire de Paris. 1984 : Dernière œuvre pour orgue: Livre du Saint Sacrement. 1988 : Reçoit le Prix International du pape Paul VI; voyage en Australie où il se produit et recueille des chants d’oiseau; sa santé commence à décliner. 1988–92 : Accrédité par l’Orchestre Philharmonique de New York il compose sa dernière œuvre majeure, Éclairs sur l’Au-delà

Olivier Messiaen, toutes les vidéos (8)