Logo Rolex
Daniel Harding
chef d'orchestre

Daniel Harding

  • 31 août 1975 Oxford (Angleterre)

Biographie

Symphony Orchestra, Los Angeles Philharmonic et Chicago Symphony Orchestra.
 
En 2005, il ouvre la saison de La Scala de Milan, dans une nouvelle production d’Idomeneo. Il y revient en 2007 pour Salomé, en 2008 pour Le château de Barbe-Bleue et Il Prigioniero (Dallapicolla), et plus récemment en 2011 dans Cavalleria Rusticana et I Pagliacci, recevant à cette occasion le prestigieux Premio della Critica Musicale “Franco Abbiati”. Au Festival de Salzbourg, il a dirigé le Philharmonique de Vienne dans Ariadne auf Naxos, Don Giovanni et Le nozze di Figaro, The Turn of the Screw et Wozzeck à Covent Garden, L’Enlèvement au Sérail à l’Opéra de Bavière de Munich, La Flûte enchantée au Festival de Vienne et Wozzeck au Theater an der Wien. Au cours de la saison 2012/2013, il est retourné à la Scala pour Falstaff et a fait ses débuts à l’Opéra de Berlin et à l’Opéra de Vienne avec Le Vaisseau fantôme.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           
Partenaire apprécié du Festival d’Aix-en-Provence, il y a dirigé de nouvelles productions de Così fan tutte, Don Giovanni, The Turn of the Screw, La Traviata, Eugène Onéguine et Les Noces de Figaro. En 2017, il y dirigera l’Orchestre de Paris dans The Rake’s Progress
 
Daniel Harding enregistre exclusivement pour Deutsche Grammophon. Ses récents enregistrements, consacrés à la Symphonie n°10 de Mahler avec le Philharmonique de Vienne et aux Carmina burana de Carl Orff, ont reçu le meilleur accueil critique. Pour Warner/Erato, il a précédemment enregistré la Symphonie n°4 de Mahler avec le Mahler Chamber Orchestra, les Symphonies n°3 et 4 de Brahms avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Billy Budd de Britten avec le London Symphony Orchestra (Grammy Award pour le meilleur enregistrement d’opéra), Don Giovanni et The Turn of the Screw (Le Tour d’écrou) avec le Mahler Chamber Orchestra (“Choc de l'Année 2002”, “Grand Prix de l'Académie Charles Cros” et Gramophone Award). Son enregistrement live des Scènes du Faust de Goethe avec l’Orchestre de la Radio bavaroise a particulièrement été remarqué par la critique. Deux enregistrements-live de l’Orchestre de Paris sous sa direction seront disponibles dès octobre 2016 sur le site Classical Live (Google play musique) : Une Vie de héros de Strauss et la Musique funèbre maçonnique de Mozart.
En 2002, il a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, et en 2012, il a été élu membre de l’Académie royale de musique de Suède.

Daniel Harding, toutes les vidéos (16)